Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13.04.2009

13 octobre

Tant qu'à rire pour rire, je pense bien que je m'en tiendrai encore la cage dans ma tombe : si j'étais un grand écrivain, tu passerais toute ta vie - toi et d'autres de ta sorte - à étudier passionnément tout ce petit tas de papier.

 

Les commentaires sont fermés.