Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16.02.2009

8 mai

Petite fille qui aimes t’amuser avec des casse-tête. Un jour ils t’apprendront que casse-tête a, dans notre belle langue française, un tout autre sens que celui auquel tu l’emploies, qui n’est pas approprié, et qu’on doit plutôt dire puzzle, ou encore, à la rigueur, casse-tête chinois. Ce jour-là tu commenceras peut-être à comprendre quel casse-tête c’est que de vouloir écrire en français au Québec. Puis tu pourras les envoyer brouter, tout simplement. Tu les puzzleras toi-même, ces hosties-là.

Les commentaires sont fermés.